NOUS SOMMES PRESQUE UNIQUEMENT COMPOSéS DE TéNèBRES

Les montagnes en surplomb dominent la vie, la 
mort ainsi que ces maisons blotties sur la langue de 
terre. Nous vivons au fond d'une cuvette : le jour 
s'écoule, le soir se pose ; elle s'emplit lentement de 
ténèbres, puis les étoiles s'allument au-dessus de nos têtes
où elles scintillent éternellement, comme porteuses d'un
message urgent, mais lequel et de qui? Que veulent-elles
de nous et peut-être surtout : que voulons-nous d'elles?


J. K. Stefansson